√Čnergie

Consommation énergétique

(Quentin, atuin.site) Durant l'épidémie SARS-COV-2, mon appartement était vide durant un mois. L'occasion d'estimer au plus près la consommation énergétique de mes composants à partir de la facture EDF.

Mes composants allumés durant ce mois :

La facture d'avril 2020 me donne :

On rappelle P = E / t
Sur un mois on a donc P [en W] = E [en kWh] * 1000 / (30 [en jours] * 24 [en heures/jours])
Autrement dit : P = E * 1.388889 et E = P / 1.38889

On estimera également à partir d'une recherche rapide sur interne que le réfrigérateur consomme environ 120 kWh par an, donc 10 kWh par mois.

Quelques déductions :

Selon Maximilien, quelques puissances indicatives :

Ces donn√©es sont bien coh√©rentes avec les r√©sultats pr√©c√©dents. On peut estimer le co√Ľt en √©lectricit√© de chacun de ces appareils au passage (consid√©rant qu'ils restent allum√©s le mois entier) :

Pour continuer la réflexion, il serait intéressant d'étudier la consommation des serveurs à base ARM considérant notre charge. Cependant, avoir des tours semble être plus pertinent que des serveurs pro qui consomment toujours beaucoup comparés à une tour (bien que les performances ne soient pas comparables, bien entendu). Idéalement, avoir des mesures directement sur les équipement permettrait d'avoir des mesures plus solides et pouvoir mieux identifier les équipements énergivores.

Moins cher dans un datacenter ? - Scaleway et OVH proposent des VPS √† des prix comp√©titifs (√† partir de 3 ‚ā¨/mois). Mettre une vieille machine en auto-h√©bergement peut donc couter plus cher en √©lectricit√© que louer une machine chez eux. En se focalisant seulement sur ces deux points, on pourrait identifier un point de bascule puissance/√©nergie √† partir duquel il devient plus int√©ressant de s'auto-h√©berger que d'externaliser. Avec les Lenovo Thinkcentre M82 des machines qui ont 5 ans, on est √† peine gagnant : pour 5‚ā¨ d'√©lectricit√© par mois, une machine √©quivalente en bare metal en location dans un datacenter co√Ľte dans les 10‚ā¨ √† 15‚ā¨. Mais m√™me la, la diff√©rence de prix reste faible. Je vois deux explications :

On consomme plus alors ? - Pour avoir une approche écologique, il nous faudrait donc comparer la consommation des serveurs et non les prix finaux pratiqués par les hébergeurs. Et pour comparer le renouvellement du matériel, il faudrait comparer la consommation énergétique sur la durée de vie complète de l'appareil en y incluant sa frabrication. À mon avis le bilan écologique de l'auto-hébergement n'est pas pire qu'en datacenter et pourrait même être meilleur...